Mot du Président

CD34.JPGBienvenue à chacune et à chacun sur notre blog. Celui-ci a pour objectif de vous faire découvrir et partager les actions mises en place par l’Association pour la Promotion de la Culture Algérienne de Givors.

Forte d’une longue expérience, l’APCA œuvre depuis de nombreuses années pour la promotion de la culture et de l’histoire algériennes. Notre investissement s’inscrit également sur les thématiques de la mémoire, de la diversité ainsi que de la lutte contre toutes les formes de discrimination.

Conférences, débats, commémorations, animations locales, actions de solidarité et soirées festives, telles sont les actions que nous menons sur le territoire givordin et des environs afin de sensibiliser nos concitoyens français et algériens à la question essentielle du vivre-ensemble.

Nous souhaitons aussi aborder et échanger avec vous, sur des sujets d'actualité, nécessaire, pour mieux appréhender les complexités de notre société et du monde. N'hésitez pas à laisser vos points de vue et vos réactions afin d'alimenter un débat constructif.

L’ensemble des bénévoles et moi-même vous souhaitons une bonne visite et espérons que ce site répondra à vos attentes.

Abdesselem Bouras

Un attentat raciste a frappé une mosquée à Québec : la communauté musulmane cible des extrémistes.

2017-01-31t003827z_984014660_rc13f6a2dff0_rtrmadp_3_canada-mosque-shooting_0.jpg

L’horreur a frappé le Canada, dimanche 29 janvier. Une mosquée, le Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), a été attaquée par des hommes cagoulés, peu avant 20 heures, durant la dernière prière de la journée. Six personnes ont été tuées et huit autres blessées, dont certaines dans un état grave. Les victimes seraient âgées de 35 à 70 ans. Une cinquantaine de personnes étaient présentes au moment du drame.

Lire la suite...

Une soirée hommage teintée d’émotions et dédiée aux personnalités givordines qui nous ont quittés en 2016.

soiree_APCA_2016_-_7.JPGEn ma qualité de président de l’APCA, j’ai souhaité maintenir cette soirée, malgré l’épreuve que j’ai vécue, en dédiant ce moment fraternel pour se rappeler des êtres chers qui nous ont quittés.

Lire la suite...

Commémoration de la tragédie du 17 octobre 1961 à Paris : se nourrir du passé, contruire son présent et inventer son futur

Monsieur Abdesselem Bouras, président de l'APCA, accompagné de son petit fils Jibril, né le 17 octobre 2014.

17_octobre_1961_-_2016.jpg

Tout un symbole

Lire la suite...

Soirée anniversaire "indépendance de l'Algérie" le 9 juillet à 18h30 à la MJC de Givors

APCA_juillet.jpg

Lire la suite...

L'APCA rend hommage à une grande figure algérienne de l'indépendance !

Hocine_ait-ahmed.jpg

Dans un climat de ferveur mais aussi de colère contenue, des dizaines de milliers de personnes ont assisté, vendredi 1er janvier, à l’enterrement de Hocine Aït Ahmed, le dernier des neuf chefs historiques qui ont déclenché la guerre d’indépendance de l’Algérie, le 1er novembre 1954, et fondateur du premier parti d’opposition, le Front des forces socialistes (FFS). Sa famille et le FFS voulaient des funérailles nationales et populaires.

Lire la suite...

Attentats de Paris : unis pour rester fort face à la barbarie terroristes

Prise_de_parole-APCA_1.JPG

l’APCA exprime sa profonde tristesse et sa solidarité avec toutes les victimes des attentats après la vague de terreur barbare qu’a connu le cœur de Paris. Jamais dans son histoire, notre pays n’avait vécu une folie meurtrière de cette ampleur.
Nous rejetons toute stigmatisation et amalgame d’une partie de la population pour son origine ou sa religion ainsi que toute instrumentalisation politique de cette tragédie.
Nous devons aujourd’hui, rester unis, debout est vivant car ces hommes et femmes sont des combattants de la mort. En visant ces différents lieux de fête, de convivialité, de partage et de rencontre, ils ont voulu tuer la vie.
Nous devons réaffirmer les valeurs de notre république et rester solidaire les uns des autres !
La division serait, pour ces barbares, leur victoire !
Face à la décision du président de la République de décréter trois jours de deuil national, la soirée annuelle de l’APCA prévue le samedi 14 novembre a été annulée et un rassemblement à la mémoire des victimes innocentes organisé dans cette même salle.

Lire la suite...

Commémoration de la tragédie du 17 octobre 1961 à Paris. Faire le pari de l'avenir sans oublier son passé !

Ceremonie_du_17_octobre_61_-_2015_4.JPGRetour en images sur la commémoration de la tragédie du 17 octobre 1961 à Paris devant le square. Etaient présents à cette cérémonie : - monsieur Abdelkrim Serrai, consul général d’Algérie de Lyon, - monsieur Azouz Begag, ancien ministre à l’égalité des chances - monsieur Djamel Bouras, champion olympique de judo à Atlanta en 1996 - monsieur Kamel Kabtane,recteur de la Grande Mosquée de Lyon - madame Christiane Charnay, 1ière adjointe, (martial Passi, maire de Givors était excusé) - monsieur Nacer Khouatra, élu en charge de l’éducation et de l’enseignement - madame Amelle Gassa, élue en charge des questions juridiques et de l’université populaire - madame Yamina Kahoul, élue en charge des ressources humaines - monsieur Mohamed Benoui, élue en charge du développement économique - monsieur Raymond Combaz, élu et responsable du PCF Givors/ Grigny et de nombreux élus et personnalités de la région lyonnaise

Lire la suite...

L'Autre 8 mai 1945 en Algérie: pour ne pas oublier !

8mai1945_2015_4.JPG

Je vous laisse prendre connaissance du discours que j'ai prononcé lors de cette journée dédiée aux terribles massacres de Sétif, Guelma et Kerrata, le 8 mai 1945, en Algérie.

Lire la suite...

Départ du consul général d'Algérie de Lyon : une cérémonie émouvante !

CONSUL.jpg

En mon nom et au nom des membres de l’APCA, je tiens à vous dire ces quelques mots avant votre départ du consulat d’Algérie de Lyon pour jeddah en Arabie Saoudite.

Lire la suite...

Résister contre l’intolérance et la barbarie. La liberté d’expression ne sera pas assassinée ! Charlie Hebdo vivra !

 

L’attaque perpétrée contre le journal satirique Charlie Hebdo et le massacre de journalismes, de dessinateurs et de policiers restera ancrée dans la mémoire collective comme une attaque de la liberté d’expression, de pensée et de conscience. On vise aussi à travers ce massacre à pilonner un principe fondamental, qui permet à chacun de croire ou de ne pas croire, la laïcité.
Cette laïcité qui est le ciment de notre vivre ensemble dans le respect des uns et des autres.

Lire la suite...

Lettre officielle de Frantz Fanon, au Ministre Résident, gouverneur Général de L’Algérie

FrantzFanon1.jpgLettre au Ministre Résident, Monsieur le docteur Frantz Fanon Médecin des Hôpitaux Psychiatriques Médecin-Chef de service à l’Hôpital Psychiatrique de BLIDA-JOINVILLE, à Monsieur le Ministre Résident. Gouverneur Général de L’Algérie, Alger

Lire la suite...

De nombreux convives pour la soirée annuelle de l'APCA : la culture algérienne à l'honneur !

Une très belle soirée aux sonorités et aux saveur algériennes !

soireeAPCA2014.JPG

Lire la suite...

Recueillement et devoir de mémoire au square du 17 octobre 1961

17_octobre_1961_-_2014.JPGChaque année, c'est toujours avec un grand plaisir et beaucoup d'émotions que nous sommes réunis devant ce lieu de recueillement « du square du 17 octobre 1961 » pour ce devoir de mémoire. Depuis déjà plusieurs années, nous nous retrouvons parfois entre habitués, d’autres nous rejoignent pour la première fois, nous remercions les uns et les autres de leur présence. Je tenais à préciser que cette commémoration sera dorénavant organisée avec la ville de Givors. Car nous ne devons pas oublier que grâce à son maire, martial Passi, la ville de Givors est la première ville de France à posséder un square à la mémoire des victimes innocentes algériennes.

Lire la suite...

Evénement à Givors : une exposition sur l’émir Abd El-Kader « du résistant au pacifiste, homme du dialogue universel. »

Emir1.jpg Vernissage mercredi 29 octobre à 18:30 à la Mostra de Givors.

Initiée par l’Espace Projets Interassociatifs de Vaulx en Velin et proposée par l’Association pour la promotion de la culture algérienne, cette exposition présente la figure emblématique de l’Emir Abdelkader. Souvent décrit comme résistant et homme d’état, il fut aussi un intellectuel, un philosophe, chevalier émérite; homme de progrès et pacifiste. De ces multiples facettes encore méconnues, ce personnage historique invite au dialogue interculturel.

Lire la suite...

Assassinat d’Hervé Gourdel : Résister contre l’inacceptable

herve_gourdel.jpg

Au nom de la L’Apca et en mon nom, j’ai souhaité m’associer au rassemblement, à la mémoire d’Hervé Gourdel, décidé par la municipalité de Givors. Je suis solidaire en tant que citoyen mais je n’ai pas à me justifier de crimes commis au nom de ma religion.

Je tenais à réaffirmer, dans ces moments difficiles, toute l’importance de se rassembler et de s’unir pour défendre des valeurs de solidarité et de fraternité dans ce contexte troublé et très inquiétant.

Lire la suite...

VIDE GRENIER SALLE BRASSENS A GIVORS

VIDE_GRENIER_affiche.jpg

Lire la suite...

Une aventure sportive et humaine exceptionnelle : JSA 84

Venez nombreux fêter le 30è anniversaire de la victoire de la Jeunesse sportive algérienne (JSA) en coupe de France. Venez revivre en image cette belle aventure humaine et sportive en travers la présentation d'un ouvrage consacré aux trentes ans de cette victoire.

affiche_JSA_1_.jpg

L'année des victoires SPORTIVES ET POLITIQUES avec l'anniversaire de l'année de la "marche pour l'égalité et contre le racisme."

Lire la suite...

Mort d'un diplomate algérien à Lyon : L’APCA présente toutes ses condoléances à la famille

consultat_algerien_de_Lyon.jpg

Mercredi matin, le corps d’une fonctionnaire a été retrouvé sans vie dans les locaux de l’administration du consulat général d’Algérie à Lyon, rue Vauban.
Lyon, de notre correspondant

Natif de Aïn El Hammam, Mohand Amokrane Benmokhtar était âgé de 54 ans, il était marié et père de trois enfants, de 10, 20 et 24 ans. Aussitôt les services consulaires ont demandé l’intervention du SAMU dont l’équipe dépêchée sur les lieux a constaté le décès.
La police judiciaire, autorisée expressément à pénétrer dans l’enceinte algérienne par le consul général, a ouvert une enquête sur les circonstances de la mort du diplomate algérien, en poste à Lyon depuis deux ans. Attaché de chancellerie, il était arrivé en 2012 et devait prochainement être rappelé vers son corps d’origine, le ministère des Affaires étrangères à Alger. L’autopsie pratiquée sur la dépouille du défunt par les services de la médecine légale, précisera comment il est mort.

De source autorisée, on indiquait que la cause serait vraisemblablement un suicide. « On ne connait pas la cause de ce geste, si vraiment le suicide était confirmé », nous assurait-on. Le personnel du consulat était bouleversé par la nouvelle, « stupéfaits et atterrés », selon les termes qu’on entendait le plus.

Sans voix, on avait de réelles difficultés à développer telle ou telle thèse ayant conduit à cette issue dramatique, d’abord par respect pour la famille que tous cherchaient à entourer de l’affection en ce moment pénible et douloureux. Par sa fonction d’attaché de chancellerie, une de ses missions était du reste d’être proche du personnel.

« Il était très aimé, apprécié. On aimait sa grande qualité humaine et sa probité professionnelle irréprochable. C’était un véritable choc. Un drame humain dont nul peut préjuger des origines, qu’elles soient familiales, professionnelles ou à chercher dans l’entourage. Même si on sentait ces derniers temps un certain état dépressif, il était jusqu’au bout agréable avec tout le monde, il avait le sourire au quotidien », assurent nos sources.

Nous n'avons pas pu confirmer les raisons qui étaient colportées sur des sites internet qui relayaient des ‘‘sources diplomatiques’’. Des commentaires qu’à Lyon on jugeait déplacés, eut égard à la dignité à respecter en cette circonstance vis-à-vis des proches du disparu.

El Watan

Walid Mebarek

Mains brunes sur la ville : vivre dans une commune gérée par l'extrême droite !

Tract_mains_brunes_2.jpg

 

Lire la suite...

Projection - Débat "mains brunes sur la ville" vivre dans une ville gérée par l'extrême droite !

Tract_mains_brunes_face_book.pdf

 

Lire la suite...

- page 1 de 6