Mains brunes sur la ville : vivre dans une commune gérée par l'extrême droite !

Tract_mains_brunes_2.jpg

 

Lire la suite...

Projection - Débat "mains brunes sur la ville" vivre dans une ville gérée par l'extrême droite !

Tract_mains_brunes_face_book.pdf

 

Lire la suite...

Un amendement au projet de loi sur la ville va permettre la création de l'aide aux immigrés âgés

justice_pour_les_chibanis_vignette_video-dcf90.jpg

Le 9 janvier, François Lamy, ministre délégué à la Ville, a annoncé le dépôt, dans le cadre de l'examen par le Sénat du projet de loi de programmation de la ville et de la cohésion urbaine, d'un amendement "relatif à la situation particulière des immigrés âgés, souvent appelés chibanis".
Il s'agit là de la concrétisation d'un engagement pris par Marisol Touraine lors de son audition par la mission d'information de l'Assemblée nationale sur les immigrés âgés, le 28 mai dernier (voir notre article ci-contre du 30 mai 2013). La ministre des Affaires sociales et de la Santé indiquait alors avoir "demandé à [ses] services de reprendre l'expertise sur l'aide à la réinsertion sociale et familiale" des immigrés âgés. Elle évoquait un décret qui devait intervenir "avant la fin de l'année".

Lire la suite...

Les voeux de l'APCA

voeux_2014.jpg

Meilleurs vœux pour l'Année 2014. Que l’Année nouvelle apporte beaucoup de bonheur, et une heureuse santé et que les joies l’emportent sur tout le reste.

"Cela semble toujours impossible, jusqu'à ce qu'on le fasse". Nelson Mandela

Lire la suite...

Au menu de la soirée de l’APCA : senteurs et sonorités méditerranéennes

  Soiree_APCA.JPG

Comme chaque année, le dernier week-end de novembre, l’APCA organise sa traditionnelle soirée annuelle pour d’une part, remercier les adhérents de l’association et d’autre part, proposer aux habitants un moment de détente. Plus de 300 convives ont répondu présents pour participer à cette soirée exceptionnelle ou les maitres mots restent échanges, rencontres, partages et convivialité. Voyage de l’autre côté de la méditerranée avec le chanteur Cheb Arres, rencontre avec les coutumes et régions d’Algérie avec le défile de monde de robes traditionnelles, et bien évidemment, la gastronomie maghrébine proposée par le Traiteur Hocine et son équipe ont enchanté les convives. Nous vous donnons, d’ores et déjà, rendez-vous l’année prochaine pour une autre belle soirée.

Lire la suite...

Nelson Madiba Mandela : la conscience du monde et l’âme de l’Afrique !

mandela.jpg

Tous les commentateurs vont saluer la grandeur de cet homme, son charisme et sa vision de l’histoire, son combat pour la Liberté, son rêve d’une Afrique du Sud débarrassé de l’apartheid, d’une réconciliation entre blancs et noirs. Après 27 ans passés derrière les geôles sud-africaines, dans des conditions d’une extrême violence et dans une humiliation totale. Nelson Madiba Mandela ne s’est pas brisé et restera le plus vieux prisonnier politique du monde. Il deviendra président de la République et recevra avec l’ancien président le prix Nobel de la Paix. Tous les puissants se rappelleront, même ceux, qui ont insulté son juste et légitime combat contre le racisme et la ségrégation en le mettant au banc des Nations. Aujourd’hui, cet illustre et exceptionnel personnage entre dans la légende et dans le panthéon des grands défenseurs de liberté et de non-violence au même titre que Gandhi et Martin Luther King. Il nous enseigne aujourd’hui avec sa mort que pour briser les chaines de l’oppression, de l’injustice et de la violence raciste, sa liberté et celles des autres n’ont pas de PRIX !


 

Lire la suite...

Mains brunes sur la ville - Vivre dans une commune dirigée par le FN

manifestation_contre_racisme.jpgZoom sur Orange et Bollène : deux villes gérées par l’extrême droite aujourd’hui !

Lire la suite...

Rassemblement contre toutes les haines organisé par le collectif "Givors résistance citoyenne".

Logo_Collectif_Givors_Resistance_Citoyenne.JPG Merci d’avoir répondu nombreux à l’invitation du collectif « Givors résistance citoyenne », le dimache 24 novembre devant la mairie.

Ce collectif est né d’une part, de l’indignation et de la colère de nombreux habitants de Givors devant le reportage de F2, montrant le candidat FN aux élections municipales critiquer et salir notre ville et ses habitants alors qu’il habite les beaux quartiers de Lyon et d’autre part, le souhait de nombreux habitants d’agir au quotidien pour faire face au poison dangereux de la haine et du racisme, de démontrer - et l’actualité s’en est faite l’écho très récemment avec l’affaire Taubira - que ce parti est un parti extrémiste, raciste et xénophobe qui profite de la crise pour opposer les populations notamment les populations les plus fragilisées.

Lire la suite...

Givors inaugure une nouvelle plaque commémorative à la mémoire des victimes du 17 octobre 1961 à Paris

square17oct1961.JPG

Monsieur Abdesselem Bouras - Président de l’APCA
Commémoration au square du 17 octobre 1961 à Givors
 Jeudi 17 octobre 2013, rue Honoré Pétetin.

En présence de
Monsieur Martial Passi, maire de Givors et conseiller général du Rhône
Monsieur Abdelkader KACIMI EL HASSANI, Consul général d’Algérie de Lyon,
Monsieur Kamel Kabtane, recteur de la mosqué de Lyon

j'ai eu le privilège et l'immense honneur de participer à la pose de la nouvelle plaque commémorative de la tragédie du 17 octobre 1961 à Paris.
Je vous laisse le soins de prendre connaissance de mon discours

Lire la suite...

Que s'est-il passé le 8 mai 1945 en Algérie ?

apca1.JPGL’association pour la promotion de la culture algérienne (APCA) a organisé une projection du film de Yasmina Adi « l’autre 8 mai 1945 » à la Maison du Fleuve Rhône à Givors, le vendredi 10 mai devant un public, malgré le pont du 8 mai, venu nombreux. Après cette projection, Madame Dris Samia, étudiante algérienne qui effectue son stage à l’APCA pour l’obtention d’un master 2 a décortiqué et analysé ce documentaire. Ensuite, la parole était donnée au public. Beaucoup de questions ont été posées, comme celle d’un jeune homme s’interrogeant sur l’absence dans les manuels scolaires de cet épisode sanglant. Enfin tout le monde s’est retrouvé autour d’un buffet préparé par notre ami Abbouche.

Lire la suite...

Conférence - Débat avec Olivier Le Cour Grandmaison

conference_Olivier.JPG

Commémoration du 50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie
Pour une histoire apaisée et une mémoire réconciliée

Du passé colonial de la France à l’indépendance de l’Algérie : est-il possible de réconcilier les mémoires ?
Samedi 30 mars 2013 à 14h Maison du Fleuve Rhône (salle de conférence)

Olivier Le Cour Grandmaison, historien, maitre de conférences en sciences politiques à l’université d’Evry-Val d’Essonne, il est spécialiste des questions qui ont trait à l'histoire coloniale.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont : "coloniser, exterminer. Sur la guerre et l’Etat colonial ", " 8 mai : ne pas oublier Sétif "et " Le 17 octobre 1961: un crime
d’État à Paris. "

Lire la suite...

L’indignation est plus bénéfique que la résignation !

stephane-hessel1.jpgStéphane Hessel, ancien résistant, déporté et diplomate Français nous a quittés. Alors que les peuples sont asphyxiés par les plans de rigueur, et le monde étranglé par la financiarisation de l’économie, une voix a résonné à travers les mouvements de lutte en redonnant de l’espoir et des possibilités d'envisager un changement de la société française et du monde. Stéphane Hessel restera dans la mémoire collective comme un témoin infatigable de notre siècle passé et présent apportant avec vigueur et à propos, une nouvelle éthique pour le siècle à venir. Il restera pour le monde entier, l’auteur du livre « indignez-vous ! » livre qui, à travers ses quelques pages, apporte un témoignage poignant et revivifiant, plein de lucidité et de colère sur l'état actuel de notre monde.

Lire la suite...

Meilleurs vœux 2013, pour un autre monde !

2013.jpg

Je tenais, au nom de  l’APCA et en mon nom, vous souhaiter une très heureuse année 2013.

Que cette année soit placée sous le signe de la tolérance, de la fraternité et de la solidarité.

Lire la suite...

L’Etat français reconnait l’horreur de la colonisation en Algérie !

Abdelaziz-Bouteflika-Francois-Hollande.jpg En pleine célébration du 50ième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, le président français François Hollande a déclaré, devant les députés algériens, en décembre dernier, à Alger - dans un discours malheureusement sans repentance, ni excuses - reconnaître "les souffrances" infligées par la colonisation française au peuple algérien.

Lire la suite...

Une nouvelle victoire : après l’UNESCO, la Palestine entre à l’ONU

030.JPG

 

J’ai été très heureux d’être associé, à l’invitation de René Balme, maire de Grigny, pour célébrer avec les militants de la cause palestinienne, un heureux évènement, celui de l’entrée de la Palestine, comme membre observateur de l’ONU. Je tenais aussi à saluer de leur présence Guy Fisher, sénateur du Rhône et Raymond Combaz, responsable du PCF de Givors et Grigny. Je vous laisse prendre connaissance du discours que j’ai prononcé à cette occasion.

Lire la suite...

Brève missive à l’attention du chef de l’Etat sur son voyage en Algérie. Par Olivier Le Cour Grandmaison

olivierlacour.jpg

Monsieur le Président, par la présente mon intention est « d’écrire chose utile à celui qui l’entend » en m’inspirant, fort modestement, du célèbre auteur de cette citation : le très avisé Machiavel. Aux dires de certains, votre prédécesseur socialiste à l’Elysée, François Mitterrand, aurait été sensible à ses enseignements. J’ignore si le Florentin, à qui l’on prête tant et plus, a effectivement guidé les pas de celui qui fut votre mentor, mais cela semble lui avoir réussi ; sa longue et méandreuse carrière politique en témoigne.

Lire la suite...

Un très belle soirée

soiree2012_-_7.JPGCette année est une année particulière car l’Algérie célébre le 50ième anniversaire de son indépendance. L’Association pour la promotion de la culture algérienne (APCA) a souhaité dédier sa soirée annuelle, qui célèbre la richesse de la diversité et l’absolue nécessité de s'enrichir des différences, à la mémoire des victimes de cette terrible guerre. Cette belle soirée fût aussi le moment de célébrer, dans la convivialité tout ce qui rapproche et éloigne de la haine et du racisme.

Pour la Président de l’APCA, Abdesselem Bouras, « il ne faut surtout pas oublier que les différences ne sont nullement un frein, et que bien au contraire, elle permette à chacun de savoir d’où il vient et de trouver toute sa place dans notre société. »

Pour le consul général d’Algérie de Lyon, Adbelkader Kacimi El Hassani, «  la mémoire des centaines de milliers d’Algériens morts pendant la guerre d’Algérie ne doit pas être oubliée, elle est essentielle pour la jeune génération. »

Pour Martial Passi, maire de Givors, conseiller général du Rhône « le dangereux jeu de l’UMP, en draguant l’électorat du FN, banalise son discours de haine et légitime ses pratiques. »

Lire la suite...

Reconnaissance officielle du massacre du 17 octobre 1961 à Paris

archive-rafle-17-octobre-61.jpg


Dans un communiqué publié ce mercredi, François Hollande rend hommage aux victimes des violences policières du 17 octobre 1961 à Paris perpétrées contre des manifestants algériens, membres du Front de libération nationale, qui revendiquaient leur droit à l'indépendance. C'est la première fois qu'un chef de l'Etat reconnaît comme tel ce massacre qui avait coûté la vie à des centaines de personnes.
« Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage aux victimes, la République reconnaît ces faits avec lucidité ! », écrit François Hollande à la fin de son communiqué

Lire la suite...

50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie

Le programme des festivités

depliant_independance_Algerie.pdf

Lire la suite...

Un racisme anti-Roms insupportable se dévoile à Marseille !

camp-rom-brule-a-marseille.jpg

L’APCA, association qui milite depuis tant d’année sur  la question du respect des différences, de l’indispensable question du devoir de mémoire et de l’absolu nécessité de vivre ensemble, valeurs fondamentales pour briser les opportunismes politiques et  les fanatismes religieux,  condamne avec la plus grande fermeté, les agissements insupportables et inadmissibles de quelques habitants marseillais, avec l’assentiment d’une  lâche majorité silencieuse de citoyens,  la « ratonnade » du camp Roms à Marseille.
Brûler un camp, pour ce faire justice soi-même, ou vie une population tsigane, avec les risques de tuer ces occupants et notamment des enfants, et sous de fallacieux prétexte, nous ramène, tous, aux  plus sombres heures de notre histoire (dénonciations, rafles et justice populaire). Agitant ce thème raciste avec  la volonté d’exister, une sénatrice-maire PS avait allumé, quelques semaines auparavant,  la mèche en  appelant au secours de la cité phocéenne : l’armée.
Pourquoi des citoyens européens - les Roumains - ne sont-ils pas considérés comme des citoyens européens à part entière. Pourquoi ne peuvent-ils pas travailler ? Pourquoi, en effet, le droit européen les empêche de travailler en France alors que des centaines de milliers d’emplois ne trouvent pas preneurs ?

Lire la suite...

- page 2 de 6 -