Historique :

 

L’Association pour la Promotion de la Culture Algérienne est une association à but non lucratif, régie par la loi de 1901.

L’APCA a succédé à l’Amicale des Algériens en Europe (AAE) créé le 26 novembre 1962 dans le but d’apporter un soutien aux Algériens venus s’installer en France.
Divisée en comités répartis sur le territoire français, l’AAE était la seule association algérienne en France jusqu’en 1975.

En 1991, l’Amicale des Algériens en Europe est dissoute et l’association givordine prend le nom d’Association Culturelle de Givors et des Environs (ACAGE) en 1995.

Puis en 2000, l’association change ses statuts et se nommera l’Association pour la Promotion de la Culture Algérienne.

 

Objectifs de l’association :

 

● lutter contre le racisme et les discriminations de toutes natures et contre toute incitation à la haine, avec le concours des associations poursuivant les mêmes buts, en mobilisant tous les moyens prévus par la législation française,
● créer les conditions du bien vivre ensemble à travers différentes initiatives locales,
● promouvoir la culture et l’histoire algériennes auprès de tous les Français et des Algériens résidant dans notre pays,
● œuvrer pour le rapprochement des populations françaises et algériennes pour une cohabitation fondée sur le respect mutuel,
● stimuler l’esprit d’entre-aide et de solidarité entre les membres de la communauté algérienne installée en France,
● favoriser la promotion socio-professionnelle et culturelle des membres de cette communauté,
●  aider les Algériens installés en France dans leur démarches professionnelles et administratives, en relation avec les institutions publiques françaises et algériennes.